Le Comptoir franc-montagnard tient son nouvel homme fort