Grand canton: La seule autre solution est le statu quo